[Presqu'Accident] Les mésaventures de Ride-On

  • 26 replies
  • 2490 views

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

*

Hors ligne Ride-On

  • ****
  • 707
  • Sexe: Homme
  • Prends la moto pour t'amuser pas pour te tuer!
  • Année: 2006
  • Couleur: Bleu
  • Lieu: Liège
  • Moto: FZ6 & Husqvarna TE 250
[Presqu'Accident] Les mésaventures de Ride-On
« le: 15 octobre 2015 à 22:26:38 »
Bonjour les amis ,

Je poste ici pour raconter mon vécu, simplement parce que j'ai envie d'en parler et que je veux partager cette histoire avec vous.

Tout débuta le 24 septembre dernier aux alentours de midi. Il faisait beau et chaud dehors. Je suis au kot de ma copine et une guindaille 'open air' s'annonce. Pour être sur de ne pas trop dépenser sur place, on prépare nos bouteilles de mélanges on met tout dans un sac a dos pour le donner à l'organisateur que je connais bien. Comme l’événement à lieu non loin d'ou réside ma copine (1.2 km maxi) je me suis dit que j'allais d'abord apporter les bouteilles a mon pote (car normalement interdit de prendre ses propres boissons)afin d'éviter que les vigiles ne fouille mon sac puis que je continuerai a me préparer après. Comme la route n'est pas longue pour amener le sac a dos, je choisi volontairement de ne pas mettre mon équipement. Je prends donc la route juste avec un tenue normale ( jeans, pull et petites bottines ) + casque et gants. J'arrive sur place en l'espace de 2 minutes, je donne le sac a mon ami et je repars aussi vite. Et c'est sur le retour que ça se corse.

A 500 m de l'arrivée j'arrive à un feu rouge à 4 bras, ou je clignote pour prendre la route à ma droite, comme illustrer su la photo n°1.


Photo n°1

Je prend donc à droite. Puis je vois un voiture arrivé de mon coté droit ( voiture bleue dans le coin supérieur droit de la photo n°1 ).  Cette voiture arrive clairement à un stop. Elle est donc dans l'obligation de marquer l'arrêt. Néanmoins le conducteur néglige ce panneau et me coupe la route tandis que j'ai vu que son regard portait dans ma direction. Seulement moi j'étais déjà pas loin des 50 - 55 km/h ( Agglomération ).

Deux options s'offrent à moi :
- Ou alors je le dépasse et je coupe la ligne blanche,
- Ou je tape dans les freins et je prends le risque de lui rentrer dedans.

C'est tout logiquement que je choisis la première option.

C'est à ce moment que le conducteur de la B.A.R choisi d’enfreindre une seconde fois le code de la route. Juste quand j'entame ma manœuvre de dépassement, ce brillant conducteur fait demi tour en coupant 2 lignes blanches !! Tout cela pour se mettre dans la file derrière la voiture blanche dans le coin inférieur gauche de la photo n°2. Je ne vous raconte pas la tête que je fais dans mon casque quand je vois cet idiot faire cette manœuvre. Ma réaction est instantanée, je tape dans les freins comme un porc mais dans ma tête je me vois déjà défoncer le flancs de la voiture et faire un beau vol plané, avec rien d'autre comme protection que mon casque et mes gants.  >/:<


Photo n°2

Du fait que je tape dans les freins la moto glisse du cul et se met de travers, juste comme il faut. J'arrive miraculeusement à passer derrière la voiture comme illustré sur la photo n°3 et j'effleure le coffre de la B.A.R. de justesse. Il devait tout pile y avoir place pour un poil de quette entre la moto et le coffre de la voiture.


Photo n°3

Une fois que je me suis rendu compte de l'étendue de la débilité profonde de la manœuvre du caisseux, j'ai fait demi tour et j'arrive a coté de lui comme un furie en faisant crisser les pneus et en effleurant sa bagnole. Je mets la moto sur la béquille latérale je descends et je frappe trois gros coups sur ça fenêtre , qu'il finit par ouvrir. Et là je commence :

#"@|##!!!  :red: #/*<!??£  :bete:
Et je continue  ...
#!§ù% :censure: :censure: :censure: :censure: ~*/ #@

Tout ce que le conducteur arrive a dire c'est que j'arrivais beaucoup trop vite, j'étais au moins à 90 km/h selon ses dires.

Je lui ai poliment fait comprendre que j'étais toujours en 1ère  vitesse et qu'il était impossible que j'arrive à 90 km/h en seulement 20 mètres ( distance approximative entre le feux rouge et le lieu ou se trouve la voiture bleue en haut à droite de la photo n°1 ). Le conducteur ne veut rien comprendre et puis m'insulte.

Je le laisse terminer puis je lui pose une bête question une fois rassis sur la moto : " Tu te sers de tes rétroviseurs ?"
J'ai pas attendu la réponse et j'ai frappé dans sa caisse (sans pour autant qu'il aie des dégâts , bien dommage d'ailleurs)
Et comme le feux était vert je suis parti en vitesse, frustrer comme pas possible.
(C'est seulement après que je me suis dit que j'aurais du choter dans son rétro pour le faire pendre a coté de la voiture vu qu'il ne s'en sert quand même pas...
Mais non restons ZEN .... )

En arrivant au kot, j'étais tout tremblant , énervé et sous le choque de ce qui venait de se passer. Il m'a fallu 15 minutes pour m'en remettre. Surtout que les conséquences auraient pu être bien pire. Je suis passé par le chat de l’aiguille cette fois, mais la prochaine fois ce ne sera peut être plus le cas ..

Depuis je ne sors plus en moto sans mon jeans kevlar, ma veste avec coudière et dorsale intégrée et mes bottes SMX-1.

Donc S'il vous plaît amis motard , faites gaffe et couvrez-vous ! L'équipement c'est pas du luxe.



* Je tiens quand même à préciser que je n'avais pas bu une seule goutte d'alcool et que je n'étais pas sous l'influence de produits illicites
« Modifié: 13 novembre 2016 à 12:54:29 par Ride-On »
Rider un jour , rider toujours !

*

Hors ligne Minotaure

  • *******
  • 2805
  • Sexe: Homme
  • Grrrrrrrrr
  • Année: 1999
  • Couleur: Champagne
  • Lieu: Chambéry (ex-nordiste mais ça c'était avant)
  • Moto: ZR-7N
Re : [Presqu'Accident] Ride-On Furieux !
« Réponse #1 le: 15 octobre 2015 à 23:18:01 »
Mon moniteur me disais y a pas de bon motard, y en a que des vieux. Et pour vieillir en moto, c'est pas compliquer : soit t'as une putain de bonne étoile, soit t'es limite parano et tu garde a l'esprit que même pour aller chercher le pain, tout peut arriver. Bon faut quand même un zeste de chance pour jamais faire de câlin au bitume même en étant prudent.

On va pas réengager le débat sur le port de l'équipement, on le fait déjà suffisamment dans d'autres sujets.

Et pour reprendre quelqu'un qu'on connaît assez bien, la moto c'est comme le sexe, bien équipé c'est toujours mieux !
"Qui domine les autres est fort. Qui se domine est puissant." -Lao Tseu-
Tous les hommes meurent mais peu d'entre eux vivent vraiment. (aphorisme japonais)
"He who makes a beast of himself gets rid of the pain of being a man" -Dr Johnson-

ZR-7N

*

Hors ligne asfort

  • **
  • 25
  • Année: 2014
  • Couleur: noire
  • Lieu: Ile de france
  • Moto: er6n
Re : [Presqu'Accident] Ride-On Furieux !
« Réponse #2 le: 16 octobre 2015 à 07:30:40 »
La mésaventure est fâcheuse,
la conclusion est bonne!

Félicitation à ta bonne étoile!

*

Hors ligne nErur

  • *****
  • 13405
  • Sexe: Femme
  • Full Black Powa !
  • Couleur: Black / White
  • Lieu: Toulouse
  • Moto: TDM 900 RR // R1 piste
Re : [Presqu'Accident] Ride-On Furieux !
« Réponse #3 le: 16 octobre 2015 à 09:14:01 »
Bienvenue dans la monde merveilleux des motards !

La première fois, ça fait toujours chier, puis je pense qu'on fini par s'y habituer ... jusqu'au jour ou ça passe plus !


*

Hors ligne Ride-On

  • ****
  • 707
  • Sexe: Homme
  • Prends la moto pour t'amuser pas pour te tuer!
  • Année: 2006
  • Couleur: Bleu
  • Lieu: Liège
  • Moto: FZ6 & Husqvarna TE 250
Re : [Presqu'Accident] Ride-On Furieux !
« Réponse #4 le: 16 octobre 2015 à 10:06:42 »
Oui c'est clair que ma bonne étoile a veillé sur moi ( cette fois ci) :incline:
Mais c'est pas la première fois qu'une telle aventure m'arrive.
Par contre c'est la première fois que c'était si proche de l'accident.
Si j'avais été 1km/h plus vite j'aurais mangé le bitume ...
Si ma réaction avait été retardée d'une demi seconde , pareille ...
Si le conducteur avait fait sa manœuvre plus lentement , rebelotte ...
Rider un jour , rider toujours !

*

Hors ligne nErur

  • *****
  • 13405
  • Sexe: Femme
  • Full Black Powa !
  • Couleur: Black / White
  • Lieu: Toulouse
  • Moto: TDM 900 RR // R1 piste
Re : [Presqu'Accident] Ride-On Furieux !
« Réponse #5 le: 16 octobre 2015 à 10:46:28 »
Oui, c'est clair que ça se joue souvent à pas grand chose ;).

*

Hors ligne rafale

  • *****
  • 25073
  • Sexe: Homme
  • Lieu: Amboise (37)
  • Moto: Ducati 1000 S2R | Yamaha 850 XS | Triumph Speed Triple
Re : [Presqu'Accident] Ride-On Furieux !
« Réponse #6 le: 18 octobre 2015 à 20:52:58 »
Et quand on tombe, ça se joue souvent à pas grand chose non plus. C'est rare de prendre une remorque à 200 kms/h.

Y'a pas de règle, mais y'a énormément de facteurs qui rentrent en compte, dont certains sur lesquels on peut influer :

- Qualité de notre formation, de nos réactions, lecture de la route et réflexes.
- Attention que l'on porte à ce que l'on fait et à ce que font les autres.
- État de notre moto, ça va du choix de la moto, à l'état des freins, au réglage des suspattes, au choix et l'état des pneus ...

*

Hors ligne asfort

  • **
  • 25
  • Année: 2014
  • Couleur: noire
  • Lieu: Ile de france
  • Moto: er6n
Re : [Presqu'Accident] Ride-On Furieux !
« Réponse #7 le: 18 octobre 2015 à 22:21:43 »
...
Et autre facteur prépondérant: LES AUTRES!

*

Hors ligne Ride-On

  • ****
  • 707
  • Sexe: Homme
  • Prends la moto pour t'amuser pas pour te tuer!
  • Année: 2006
  • Couleur: Bleu
  • Lieu: Liège
  • Moto: FZ6 & Husqvarna TE 250
Re : [Presqu'Accident] Ride-On Furieux !
« Réponse #8 le: 18 octobre 2015 à 22:47:00 »
Tout à fait d'accord avec vous.
On saupoudre tout ça d'un peu de "(mal)chance" aussi et le compte est bon.
Rider un jour , rider toujours !

*

Hors ligne XIII

  • *******
  • 4700
  • Sexe: Homme
  • MIG, parce que je le vaux bien.
  • Moto: Honda VFR
Re : [Presqu'Accident] Ride-On Furieux !
« Réponse #9 le: 19 octobre 2015 à 16:44:13 »
Sale histoire...
Heureusement, tu t'en tires avec une grosse frayeur, et rien d'autre (hormis de la colère bien évidemment).
Bilan à retenir :
- rouler avec l'équipement au complet c'est quand même mieux.
- ne jamais sous-estimer le moindre trajet, aussi petit soit il.
C'est souvent lors de ce genre de petit trajet, de petite course vite fait bien fait, qu'il nous arrive un tas de conneries. C'est du vécu aussi ;)

On est constamment exposé sur la route.
Prudence camarades.


*

Hors ligne Ride-On

  • ****
  • 707
  • Sexe: Homme
  • Prends la moto pour t'amuser pas pour te tuer!
  • Année: 2006
  • Couleur: Bleu
  • Lieu: Liège
  • Moto: FZ6 & Husqvarna TE 250
[Presqu'Accidents] Les mésaventures de Ride-On
« Réponse #10 le: 12 novembre 2016 à 12:50:45 »
Une autre mésaventure m'est arrivée jeudi soir vers 19h30.

Un weekend sur deux je pars à Anvers chez ma mère. J'ai l'habitude de faire ce trajet dans toutes les conditions météorologique. Un peu de route de campagne puis 50 km d'autoroute et un peu de ville pour terminer.

Je démarre de chez moi tranquillou en me disant qu'il va falloir faire doucement sur la poignée des gaz car je suis limite en carburant. Il fait sec, pas humide sur les route. Juste un peu froid, mais c'est rien je suis bien habillé, 3 futales 2 pulls, 2 paires de chaussettes dont une de ski et mes bon gros gants bien rembourrés.

Les premiers 45 km se passent sans encombre, je me cale à 130 derrière une volvo S80 qui roule environ à la même allure que moi. Puis arrive la pluie. N'étant pas forcément fan de ce genre de condition (4°C + pluie), je hausse un peu le rythme pour arriver plus vite "au sec", chez moi quoi. Je ne sais pas si c'est aussi comme ça en France, mais chez nous en Gelbique, dès qu'il pleut, les automobilistes perdent tous leurs moyens.

Exemple :

*Impossible de se souvenir qu'il faut se rabattre à droite , on monopolise donc la bande de gauche sans raison.
*On ne se souvient plus de la vitesse préconisée sur autoroute, on se traîne donc à 80-90-100 km.
*L'usage des clignotants disparaît comme par magie à la première goûte qui tombe,
*Et j'en passe ...

Bha la conséquence est que je suis "contraint" d'effectuer pas mal de dépassement par la droite si je ne veux pas rester derrières c'est conducteurs de B.A.R  et me ramasser toutes leurs projections de flotte dans la tronche. 
Puis arrive le moment fatidique. Trois BAR à la queuleuleu qui se traîne la bite. J'en dépasse deux par le droite pour me remettre à gauche ensuite , derrière le troisième, en Renault Clito, qui effectue un dépassement. Tout va bien. La voiture que je suis entrain de suivre termine son dépassement et commence ça manoeuvre pour se rabattre sur la bande de droite. Une fois que je juge avoir assez place pour passer (càd pas place pour la largeur d'une voiture mais largement assez pour un moto) je tords la poignée, et au moment où j'arrive à sa hauteur, le conducteur sais que je suis là car mon phare éclairait l'intérieur de l'habitacle et mon pot est la pour lui rappeler si il devait être aveugle, hé ben le con il à voulu me foutre dans la berme centrale !!! Quand j'étais à sa hauteur , au lieu de terminer de se rabattre il a fait une manœuvre assez brusque et vive vers moi, comme pour me toucher.

Et vous savez quoi ?? Il m'a touché ce ***FDP***

Je rappelle qu'il fait froid, qu'il pleut et que l'autoroute est gorgée d'eau. La seule chose que j'ai su faire quand j'ai vu qu'il se rabattait vers moi, c'est prendre légèrement le frein et essayer d'éviter tout en douceur. Je savais que si je freinais trop fort j'étais à terre (même si j'ai l'abs) et que si je faisais une manœuvre trop brusque j'étais certainement à terre aussi. Je vois que la vitre côté conducteur se rapproche de plus en plus latéralement , et longitudinalement je pensais que j'allais choper son rétro ( bha oui inertie de la moto oblige ). Puis viens le moment de l'accro. J'ai l'impression que mon repose pied ou le repose pied passager est resté caler quelque part. La moto commence à partir en couille de l'arrière. Je prends donc l'embrayage pour que la moto soit en roue libre, et par miracle ça c'est stabilisé et le conducteur de la Clito s'est finalement rabattu complètement du côté droit. Est-ce qu'il s'est rendu compte de sa connerie ? Était-ce volontaire ? Oui je pense qu'il n'y a aucun doute la-dessus.

Je me laisse revenir à sa hauteur pour regarder le conducteur mais je ne vois rien du tout à l'intérieur. J'accélère un bon coup pour passer devant et je me rabats devant lui, je me retourne et la je lui fait  :bete:
Je vois qu'il met son cligno' pour qu'on s'explique le long de l'autoroute dans la pluie ? Tu rêves mec. Je suis vraiment vénère à ce moment la. Je crois que si je m'étais arrêté le long de l'autoroute et qu'il sortait de sa voiture, j'hésite pas une seconde à le cogner ( c'est pas forcément le bon comportement, mais c'est moi et j'en peu rien). J'accélère donc un bon gros coup pour filer. Puis je me dis que je devrais peut être quand même m'arrêter. Je sais que 500m plus loin il y a une station service ou il y a moyen de discuter à l'abri. Je mets donc mon clignotant pour sortir de l'autoroute et je roule au ralenti pour essayer de repérer ce con pour qu'il me voit aussi, mais il n'a jamais pris la sortie pour qu'on "s'explique". Encore un courageux.
Furieux je continue mon trajet en me rendant compte que cette histoire aurait pu me coûter la vie.

Morale de l'histoire , bhen y a pas de morale à donner. Plus de peur que de mal. Je n'ai rien et la moto non plus, je suis juste frustré et par la même occasion un peu choqué du comportement de certains. En tous cas sur ce coup, merci aux Metzeller M7RR. Je valide leur comportement sous la pluie. Pas sur que je m'en sois aussi bien sorti avec les BT 20 d'origine qui avait 10 ans.

Je n'ai pas de numéro de plaque ou quoi que ce soit autrement je porte plainte ça c'est sur (dommage j'avais la caméra sur le casque mais elle n'était pas activée). Mais lui par contre a eu tout le temps du monde pour chopper mon numéro de plaque. J'espère qu'il ne va pas me signaler comme quoi je l'aurais accroché et puis fait un délit de fuite.
« Modifié: 12 novembre 2016 à 16:00:19 par Ride-On »
Rider un jour , rider toujours !

*

Hors ligne Olympmars83

  • ********
  • 9412
  • Sexe: Homme
  • Fait maison !
    • DISNEYLAND
  • Année: 1996
  • Couleur: Dans les bleus
  • Lieu: LA VALETTE DU VAR
  • Moto: 650 KLR
Re : [Presqu'Accident] Ride-On Furieux !
« Réponse #11 le: 13 novembre 2016 à 01:03:06 »
Slt Ride On, je découvre ce topic qui m'inspire quelques commentaires :

1- "tandis que j'ai vu que son regard portait dans ma direction." tu as entendu parler de la tâche aveugle ou tâche de Mariotte ???
2-" Seulement moi j'étais déjà pas loin des 50 - 55 km/h ( Agglomération ).
Deux options s'offrent à moi :
- Ou alors je le dépasse et je coupe la ligne blanche,
- Ou je tape dans les freins et je prends le risque de lui rentrer dedans." Vitesse max autorisée ne veut pas dire vitesse à adopter : tu dois adapter ta vitesse aux conditions de circulation. Sachant qu'à 50km/h, il te faut 25 m pour t'arrêter (environ), si l'intersection est à moins de 25 m de ton virage, rouler à 50 est risqué (pour ne pas dire suicidaire...)
3- "L'équipement c'est pas pour les PD.", sois sympa , retire ce passage qui franchement est un poil déplacé et incongru...
4- "Une autre mésaventure m'est arrivée jeudi soir" , on est tous soumis au Grand Destin mais on peut tromper un motard mille fois ou mille motards une fois mais...bref...s'il t'arrive un peu trop souvent de telles mésaventures, pose toi les bonnes questions.

 ;)
Si tu es motard, que Dieu te garde
Si tu n'es pas motard, que Dieu te pardonne...

*

Hors ligne Ride-On

  • ****
  • 707
  • Sexe: Homme
  • Prends la moto pour t'amuser pas pour te tuer!
  • Année: 2006
  • Couleur: Bleu
  • Lieu: Liège
  • Moto: FZ6 & Husqvarna TE 250
Re : Re : [Presqu'Accident] Les mésaventures de Ride-On
« Réponse #12 le: 13 novembre 2016 à 11:22:08 »
Slt Ride On, je découvre ce topic qui m'inspire quelques commentaires :

1- "tandis que j'ai vu que son regard portait dans ma direction." tu as entendu parler de la tâche aveugle ou tâche de Mariotte ???
Non désolé je ne connais pas :/ On a peu être pas les mêmes expressions que vous. Mais tu peux m'expliquer  :)
Dans ce cas précis, l'automobiliste à vraiment regarder et a attendu que j'arrive près de lui pour démarrer. Dans le genre , "Oh il n'y a encore personne, je vais attendre un peu.., ah en voilà un, je vais démarrer."

2-" Seulement moi j'étais déjà pas loin des 50 - 55 km/h ( Agglomération ).
Deux options s'offrent à moi :
- Ou alors je le dépasse et je coupe la ligne blanche,
- Ou je tape dans les freins et je prends le risque de lui rentrer dedans." Vitesse max autorisée ne veut pas dire vitesse à adopter : tu dois adapter ta vitesse aux conditions de circulation. Sachant qu'à 50km/h, il te faut 25 m pour t'arrêter (environ), si l'intersection est à moins de 25 m de ton virage, rouler à 50 est risqué (pour ne pas dire suicidaire...)
Je suis tout à fait d'accord avec toi pour dire que la vitesse maximale autorisée n'est pas forcément la vitesse à adopter. Des fois même 30km/h dans les petites ruelles c'est trop, dangereux pour les passages pour piéton etc. Mais dans ce cas-ci c'est vraiment pas déconnant. Puis je dis 25m dans le texte mais si tu regardes bien sur la photos c'est certainement plus, puis je doute que je sois arrivé à 50km/h mais enfin la n'est pas le débat.
3- "L'équipement c'est pas .....", sois sympa , retire ce passage qui franchement est un poil déplacé et incongru...
J'ai appris un nouveau mot là.
C'est une expression typiquement à la belge, qui n'a pas pour but de heurté et qu'on utilise assez fréquemment :/ On est surement un peu trop rude par chez nous. Mais no soucis j'adapte

4- "Une autre mésaventure m'est arrivée jeudi soir" , on est tous soumis au Grand Destin mais on peut tromper un motard mille fois ou mille motards une fois mais...bref...s'il t'arrive un peu trop souvent de telles mésaventures, pose toi les bonnes questions.

 ;)

Je me remets quand même assez souvent en question, surtout depuis ma première mésaventure. Il faut savoir qu'en cas de trafic dense et dans les agglomérations ainsi qu'en bord de ville je suis assez calme et je respecte souvent voire toujours les limitations, je suis cordial avec les automobilistes et je ne roule pas comme un "saisi". Mais en effet, arrive un moment où on devient trop confiant. Et c'est à ce moment là qu'il faut se reprendre en main. Mais vraiment dans ces cas-ci je pense n'être qu'une victime du comportement de certain. Et deux fois avec un peu plus d'un ans d'intervalle, je ne pense pas que ça soit déconnant, si ? C'est juste le hasard. On est d'accord, je préférerais que ce genre d’événements ne se produisent jamais mais bon.   

Merci pour tes commentaires. Je pense que c'est nécessaire d'analyser ce genre d’événements pour mieux comprendre et mieux adapter notre style de conduite en fonction de ce genre de situation. Et tu le dis bien, il faut se remettre en question pour s'en rendre compte et éviter de tels péripéties.
« Modifié: 13 novembre 2016 à 12:59:05 par Ride-On »
Rider un jour , rider toujours !

*

Hors ligne Olympmars83

  • ********
  • 9412
  • Sexe: Homme
  • Fait maison !
    • DISNEYLAND
  • Année: 1996
  • Couleur: Dans les bleus
  • Lieu: LA VALETTE DU VAR
  • Moto: 650 KLR
Re : [Presqu'Accident] Ride-On Furieux !
« Réponse #13 le: 13 novembre 2016 à 11:50:59 »
 :)

Pour la tâche de Mariotte, je vais créer un topic dédié ainsi que plusieurs autres sur les limites physiologiques. Ca peut toujours servir.
Si tu es motard, que Dieu te garde
Si tu n'es pas motard, que Dieu te pardonne...

*

Hors ligne rafale

  • *****
  • 25073
  • Sexe: Homme
  • Lieu: Amboise (37)
  • Moto: Ducati 1000 S2R | Yamaha 850 XS | Triumph Speed Triple
Re : [Presqu'Accidents] Les mésaventures de Ride-On
« Réponse #14 le: 13 novembre 2016 à 12:03:08 »
Désolé si ça parait moralisateur mais je crois bien qu'il y a quelques années j'aurais réagit comme toi, donc je me permets de dire ce que je pense aujourd'hui, vieux con de Français que je suis   :biggrin:
Car là tu conduis avec des réflexes qui pourraient rapidement te coûter cher.
Tu es bon conducteur, et tu le sais. Maintenant si tu n'analyses pas plus que ça ce qu'il se passe autour de toi : tu vas vraiment te faire mal. Et nous on a pas envie que tu te fasses mal alors on perd 20 putain de minutes à te répondre alors qu'on a autre chose à foutre de notre WE ! (On ? Mais qu'est-ce que je raconte moi ? Je suis tout seul à écrire ...) :fume:



Puis arrive la pluie. N'étant pas forcément fan de ce genre de condition (4°C + pluie), je hausse un peu le rythme pour arriver plus vite "au sec", chez moi quoi.

Tu annonces toi même hausser le rythme alors que tu y vois moins bien, que ta moto n'a plus aucune adhérence, que tu es forcément un peu plus crispé par le froid et la flotte qui s'immisce dans ton calebar et que les autres se mettent à ne plus savoir conduire. C'est un choix. Comme dirait Serge Nucques : "Si c'est un virage dangereux, faut passer vite, ça sera dangereux moins longtemps." ... ça je crois que ça ne marche que en Rallye.


Je ne sais pas si c'est aussi comme ça en France, mais chez nous en Gelbique, dès qu'il pleut, les automobilistes perdent tous leurs moyens.

Exemple :

*Impossible de se souvenir qu'il faut se rabattre à droite , on monopolise donc la bande de gauche sans raison.
*On ne se souvient plus de la vitesse préconisée sur autoroute, on se traîne donc à 80-90-100 km.
*L'usage des clignotants disparaît comme par magie à la première goûte qui tombe,
*Et j'en passe ...

Exactement pareil ici !
C'est un fait. Même moi qui suis motard, quand je suis en voiture sur une rocade, avec de la pluie, les phares des voitures, les gens qui pilent pour rien, je n'ai pas le temps de contrôler toutes les 3 sec si un motard arrive dans mon rétro, donc j'essaie de me serrer à gauche mais je n'ai plus le temps de faire attention à eux. Tu dois inclure ça dans ta conduite et t'adapter, eux ne s'adapteront pas.
C'est un phénomène de groupe, si le trafic est chargé avec 399 bons conducteurs qui vont savoir réagir correctement, et 1 conducteur qui flippe et qui se met à avoir le comportement que tu décris plus haut, ça change l'allure de tout le monde, tout le monde s'agace et plus personne ne conduit correctement, on change de file sans trop faire gaffe parce que "PUTAIN mais il avance à rien lui !" ... Mais tout le monde est ralentit, personne n'avance à rien dans ces cas là. Tu prends des risques si tu veux slalomer entre ces voitures qui de toutes façons ne te voient plus arriver. (Déjà que par beau temps, y'en a pas 40 % qui te voient débarquer dans leurs rétros)



Bha la conséquence est que je suis "contraint" d'effectuer pas mal de dépassement par la droite si je ne veux pas rester derrières c'est conducteurs de B.A.R  et me ramasser toutes leurs projections de flotte dans la tronche.

POPOPOP' ! Tu es contraint ?
TU DÉCIDES de doubler par la droite pour arriver plus vite chez ta maman ! (Et puis parce que ces cons t'énervent à ne pas savoir conduire sous la flotte)
TU AS DÉCIDÉ de partir en moto et de prendre le risque de te ramasser la flotte. Eux ont fait le bon choix : Chauffage avec clim, radio Vicacité, un jean qui va rester sec, et même maman en passagère qui a un super brushing (C'qu'elle va prendre en rentrant !  :-* )


J'en dépasse deux par le droite pour me remettre à gauche ensuite

Mets toi juste en tête que les autres ne te voient pas, jamais. Et analyse ce qu'ils pourraient faire en permanence. Voila pourquoi c'est épuisant de conduire une moto avec du trafic : ton cerveau doit scanner en permanence le comportement des autres et imaginer ce qu'ils pourraient faire si ils ne t'avaient pas vu.
C'est épuisant. 20 min de périph et t'es rincé, mais vivant normalement !


Une fois que je juge avoir assez place pour passer (càd pas place pour la largeur d'une voiture mais largement assez pour un moto) je tords la poignée, et au moment où j'arrive à sa hauteur, le conducteur sais que je suis là car mon phare éclairait l'intérieur de l'habitacle et mon pot est la pour lui rappeler si il devait être aveugle

On l'a tous fait hein !
Mais là encore c'est ton choix que de passer alors que le mec n'est encore pas rabattu.

Et là TU DÉCRÈTES que le mec t'as vu et qu'il fait exprès de revenir sur toi. Mais tu n'en sais rien.
Toi tu vois ton phare dans son habitacle, tu entends ton pot et tu te dis qu'il t'entend forcément.
Oui peut-être, ou pas. Peut-être que le mec voit des phares de partout depuis tout à l'heure, que sa voiture est un peu basse et qu'il a l'habitude que les autres véhicules qui le suivent éclairent son plafonnier mais ça ne veut pas dire qu'ils sont en train de doubler. Le bruit de ton pot ? Avec tout ce bordel sur la route, il n'y a peut-être pas fait attention, il est concentré sur les feux stop de la voiture de devant pour savoir s'il faut freiner ou pas. Et puis quand bien même il aurait entendu ton pot par miracle, c'est pas un scorpion Léovince MachintrucFullbarrouf qui va lui crier "JE TE DOUBLE !". Ca signifie juste qu'il y a un véhicule bruyant aux alentours.



J'accélère un bon coup pour passer devant et je me rabats devant lui, je me retourne et la je lui fait  :bete:

Il a du se dire la même chose, rassure toi.


j'en peu rien.

On dit "Je n'y peux rien" ... con d'Belge !  :-D

Je n'ai pas de numéro de plaque ou quoi que ce soit autrement je porte plainte ça c'est sur (dommage j'avais la caméra sur le casque mais elle n'était pas activée). Mais lui par contre a eu tout le temps du monde pour chopper mon numéro de plaque. J'espère qu'il ne va pas me signaler comme quoi je l'aurais accroché et puis fait un délit de fuite.

Là c'est l'apothéose !
Tu comptais pas non plus y aller en moto et bourré chez les flics ?

Tu es en tort à 100% :
- Tu doubles par la droite
- Tu ne respectes pas les distances de sécurité
- Excès de vitesse
- Vitesse non adaptée aux conditions de circulations et aux conditions climatiques
- Tu doubles un véhicule alors qu'il est encore sur la voie où tu passes.

Et lui il a fait quoi ? :
- Un écart. Légalement il ne s'est pas rabattu sur la voie de droite car pas de clignotant, il est juste revenu à gauche après avoir fait un écart à droite.



Ca m'arrive de prendre des risques en moto. Mais là clairement tu cherchais les emmerdes.
Tu as eu une petite piqure pour te dire que c'était dangereux.
Tires-en les bonnes conclusions : TU dois adapter ta conduite dans ces cas là.
Je suis d'accord que dans l'absolu le mec est une burne et ne sait pas conduire sa voiture, qu'il a été dangereux ... mais lui ne changera pas, et des comme lui il y en a partout.

Donc tu peux continuer à râler et à te placer en victime, mais ça va te coûter cher et surement très vite.
Tu as fait plus d'erreurs que lui, et même si c'était l'inverse : la voiture gagne quand même vachement plus souvent que la moto en cas d'accident.  ;)

Bisous de France, une foué.  :-*

*

Hors ligne Ride-On

  • ****
  • 707
  • Sexe: Homme
  • Prends la moto pour t'amuser pas pour te tuer!
  • Année: 2006
  • Couleur: Bleu
  • Lieu: Liège
  • Moto: FZ6 & Husqvarna TE 250
Re : [Presqu'Accident] Les mésaventures de Ride-On
« Réponse #15 le: 13 novembre 2016 à 12:48:38 »
Tu m'as fait une belle analyse dis-donc.
En gros tu ne m'as même pas laisser de l'espace de manœuvre là. Tu m'as juste cloué le bec. Et tu as bien fait!

Mais je suis persuadé que c'était volontaire et qu'il savait que j'étais là quand il a fait sa manœuvre, certains signes ne trompent pas. De plus, il n'y avait plus que la largeur de ses roues qui dépassait de la ligne blanches.
Enfin soit, ta conclusion est bonne et je n'avais pas à rouler de la sorte. Un peu de patience m'aurait évité bien des tracas.
Merci pour cette "petite" leçon, et pour les 20 minutes de ton weekend ooh si précieux  ;)
« Modifié: 13 novembre 2016 à 12:54:45 par Ride-On »
Rider un jour , rider toujours !

*

Hors ligne ack1

  • **
  • 25
  • Année: 2010
  • Couleur: Pearl solar yellow
  • Lieu: Autour de Toulouse
  • Moto: Versys 650 ABS
Re : [Presqu'Accident] Les mésaventures de Ride-On
« Réponse #16 le: 13 novembre 2016 à 14:58:36 »
Hello
ne pas oublier qu'il y a des gens qui conduisent sous anti dépresseur, qui voient mal ou de moins en moins bien (je suis quinqua et je sais de quoi je parle, je sais que mon champ de vision s'est rétréci depuis mes 18 ans et j'évalue moins bien les contrastes maintenant), qui viennent d'apprendre que leur gamin vient de fuguer, ou qu'un décès est arrivé dans la famille, ou qu'ils viennent de se faire virer ou de se prendre la tête avec un collègue de travail ou le patron, bref la vie quoi. Ca nous arrive à tous, un jour ou l'autre... Donc faut être tolérant avec les autres et anticiper autant qu'on peut les cagades. Il y a des cas où des kékés païlotes de BAR sont volontairement un peu agressifs, mais à mon expérience ça reste rare.
Moi aussi et pas plus tard que jeudi soir je suis rentré sous la pluie et dans la nuit en interfile  et je pestais contre certains qui ne libéraient pas le 'couloir' entre les deux voies, mais bon c'est comme ça et ça l'a toujours été, faut faire avec et garder son sang froid, c'est le meilleur moyen pour arriver vivant à destination.

*

Hors ligne rafale

  • *****
  • 25073
  • Sexe: Homme
  • Lieu: Amboise (37)
  • Moto: Ducati 1000 S2R | Yamaha 850 XS | Triumph Speed Triple
Re : [Presqu'Accident] Les mésaventures de Ride-On
« Réponse #17 le: 13 novembre 2016 à 20:56:22 »
J'ai été un peu hard dans mon analyse, mais j'ai lu après que tu commençais déjà à remettre des choses en questions dans ta réponse à Olymp.

C'est tout à fait possible que le mec se soit rabattu volontairement cette fois ci. J'ai déjà vu ce genre de comportement. Mais si le gars ne le fait pas exprès, le résultat peut vite être le même. C'est ça qu'il faut retenir.

Quand à celui là : c'est un connard, mais un connard en voiture, donc il gagne au chamboultout !  :biggrin:

*

Hors ligne Ride-On

  • ****
  • 707
  • Sexe: Homme
  • Prends la moto pour t'amuser pas pour te tuer!
  • Année: 2006
  • Couleur: Bleu
  • Lieu: Liège
  • Moto: FZ6 & Husqvarna TE 250
Re : [Presqu'Accident] Les mésaventures de Ride-On
« Réponse #18 le: 13 novembre 2016 à 22:00:30 »
Il a surtout gagné des griffes sur sa voiture je pense  :-\
Et moi le droit de jouer au lotto avec la chance que j ai !

Enfin, j y réfléchirai à deux fois au futur. J pense avoir compris la leçon.
« Modifié: 14 novembre 2016 à 00:28:28 par Ride-On »
Rider un jour , rider toujours !

*

Hors ligne Minotaure

  • *******
  • 2805
  • Sexe: Homme
  • Grrrrrrrrr
  • Année: 1999
  • Couleur: Champagne
  • Lieu: Chambéry (ex-nordiste mais ça c'était avant)
  • Moto: ZR-7N
Re : [Presqu'Accident] Les mésaventures de Ride-On
« Réponse #19 le: 14 novembre 2016 à 09:03:41 »
Bon ben voila !

Que dire de plus ?

Ah si : P'TIT CON D'BELGE VA !  :-*


 :-D
"Qui domine les autres est fort. Qui se domine est puissant." -Lao Tseu-
Tous les hommes meurent mais peu d'entre eux vivent vraiment. (aphorisme japonais)
"He who makes a beast of himself gets rid of the pain of being a man" -Dr Johnson-

ZR-7N