• Bienvenue sur Forum Kawasaki : Versys - Z - ER6 - H2 - SX - Ninja - VN. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer.

dès que le vent soufflera...

Démarré par Bobysteller, 13 Novembre 2007 à 11:57:12

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Bobysteller

    hello tutti!
j'aurai...non, plutot, j'ai quelques conseils a vous demander.
l'autre jour, vendredi pour etre totalement exacte, je montai a manosque. il y avait du vent, un peu, en ville( marseille) cela ne m'avait pas inquietié plus que ca...seulement arrivé sur l'autoroute...ô p... de c...de sa m...bref...je me suis fait des sacres frayeurs...j'ai a peine pu maintenir un 90 100km/h tant ca soufflé...pour ce qui connaissent, je suis sorti a luyne, et puis je suis allé jusqu'a aix me reposer un moment chez une copine. c'est simple, j'ai mis 1h pour faire ce trajet...grosso modo en temps normal, c est quoi...25min...grand max.
  alors ma requete est simple. pour ne pas se tuer quand il y a du vent, le plus sage serait de ne pas sortir...mais y a pas un autre moyen?? :'(
deux roues, un guidon, trois raisons d'exister!

Maxi

mettre des roulettes, te cacher sous ta selle, acheter un bouclier anti-vent...

bah non y a pas de moyen.. en moto tu es dehors alors le vent forcément..
comme la pluie.. la neige.. et le liquide lave glace de la BAR devant d'ailleurs Oo: Oo:     :sifflet:

la réponse est dans ta question en fait... si ça souffle vraiment trop fort pour rouler... ne roulespas ;)
"Oh regardez ! Y en a un qui a dégueulé un merle ici !"
"Dis donc ! Tu serais pas le petit fils à Gros-Dégueulasse toi ?!"

pierô

#2
Certains connaissent des techniques pour passer entre les gouttes (moi j'ai jamais trouvé)...
Mais contre le vent... :-\ :( Impossible d'y couper...!

On peut juste constater que le vent n'est jamais très violent en ville à cause des habitations, qui cassent le souffle (quoique a Marseille, quand ya le mistral, tiens, maquache pour le calme plat...)
On constate aussi qu'il est plus facile de rouler avec un vent constant ou de face, plutôt qu'avec un vent irrégulier ou de travers...

Les plus grands dangers dont il faut se méfier avec le vent sont les écarts brusques que celui-ci peut provoquer. Avec l'habitude, on peut repérer les endroits où le vent peut prendre de la force..
Comme par exemple, une coulée violente à la sortie d'un sous-bois, ou derrière une haie. En fonction du sens du vent, il faut donc anticiper "l'attaque" en se préparant à un contre-braquage qui limite les écarts de conduite... (En fait, il faut prendre la "surf attitude"....pencher vers la vague pour la prendre de face)

Le vent peut circuler plus vite dans une vallée, ou en haut d'un col (en plus d'être glacial...)... D'une manière générale, partout où on trouve du relief qui comprime ou déprime les masses d'air. En plaine, le vent peut être très violent car il n'y a aucun obstacle, mais il est souvent plus régulier et donc moins traitre... :)

Bien sûr, il faut adopter la même attitude d'anticipation lorsque vous doublez un poid-lourd... Dès que vous aurez franchi la cabine, attendez vous à être secoué!  >/:<
Mais tous les camions ne créent pas les mêmes turbulences... les paramètres sont nombreux, entre la force du vent, sa direction, la forme de la remorque et du tracteur, la distance latérale à laquelle vous vous tenez, etc....
Il est donc difficile de prévoir quelle sera la réaction de la moto...
C'est pourquoi il est préférable de rester le plus possible au milieu de sa voie de circulation et conserver le maximum de champ pour réagir sans se mettre au tas... Ceux qui s'écartent au maximum du poid-lourd et frôlent le bord gauche de la chaussée font un très mauvais calcul...car selon les conditions, vous pouvez aussi bien être "aspiré" par le véhicule que "repoussé" vers l'extérieur.... :-\

Pour le confort de conduite lorsqu'il y a du vent, faites-vous tout petit.... Evitez le sac à dos, les vêtements trop amples, et d'une manière générale, tout ce qui peut augmenter la prise au vent, c'est logique... Si vous avez des bagages... Attachez solidement un sac solide avec des sangles solides sur des ancrages solides de la moto... et veillez à ce qu'aucun tissus ou rabat ne puisse flotter au vent et vous claquer les fesses en roulant!
Pour retarder la fatigue, tenez fermement le guidon mais sans vous crisper, sinon vos bras vont morfler...
Avec des cuisses bien serrées sur le réservoir et le regard posé au loin, vous devriez pouvoir adopter une conduite la plus sûre possible....

J'insiste lourdement sur le regard....... Il est le garant d'une bonne anticipation et vos trajectoires seront moins perturbée par les rafales... C'est primordial.... :sifflet: :sifflet: :sifflet:

Ajoutons le facteur pluie lorsqu'il y a du vent.... (A ce stade, tout motard normalement constitué a déjà pris la décision de rester au chaud à lire la BD de Sato...)
Mais il y a quelques motards irréductibles..... (moi, ça m'arrive...) Dans ce cas, méfiance extrême!
Vous pouvez vous retrouver en dérive et faire du drift à la McCoy sans le vouloir....
L'adhérence précaire ajoutée à la force du vent rendent les trajectoires encore plus aléatoires, et vous pouvez être déporté de votre traj' sans pouvoir revenir sur la faute... :'( :'( La moto peut même glisser sans que vous vous en rendiez compte.... Tout est alors histoire d'équilibre, et vous voyez aussitôt les BAR qui vous suivent prendre une distance de sécurité démesurée...!  :-D :-D En effet, tout le monde vous regarde rouler "en crabe" 0(0


Pour finir, je dirais que les meilleures conditions pour rouler avec du vent, ... C'est de l'avoir dans le dos  0(0 :-D Non seulement, vous ne luttez plus contre les éléments, mais en plus, vous consommez moins!!!
Attention aux inconvénients du vent dans le dos : Les distances de freinage sont augmentées, ça ne supprime pas les turbulences crées par les poids-lourds, et si c'est vraiment la tempête.... Une branche volante peut vous attaquer dans le dos par surprise (alors que de face, vous la prenez dans la tronche, mais au moins, vous la voyez venir)  <D <D <D

De toute façon, à ce stade là, mieux vaut rester chez soi, il y a toujours des moments où il faut mieux renoncer que de se vautrer...


:V: :V: :V:


Une petite histoire de vent...?? Si si, c'est par-là...  :-D
SUNT VIRTUTIS RUPES ITER.....!

:V: Porte parole de ZR-7.ORG Canal historique... :V:

Maxi

ah ouais quand même... j'ai l'air con avec mes 2 lignes moi.....
quoique non: piero ne dit pas comment éviter le vent :-D
"Oh regardez ! Y en a un qui a dégueulé un merle ici !"
"Dis donc ! Tu serais pas le petit fils à Gros-Dégueulasse toi ?!"

pierô

En même temps, Boby n'a pas demandé comment éviter le vent, il a demandé comment éviter de mourir quand il y a du vent.... :-D :-D :-D Nuance... :sifflet:

:dehors:
SUNT VIRTUTIS RUPES ITER.....!

:V: Porte parole de ZR-7.ORG Canal historique... :V:

cpg

Oui ...comme dit piero...

Le regard ...surveiller,  en même temps que la route, la végetation qui peut donner des indices sur le risque de rafale devant toi...

Serrer au maximum la moto avec les jambes pour bien faire corps avec elle...

reduire ta vitesse ...c'est pas le jour des records là... :biggrin:

et bien grader ta place eu milieu de ta voie ...pas risquer de te retrouver sur le bas cote suite a un écart ou en face de la voiture que tu vas croiser...  :(

Faire des pauses plus fréquemment que d'habitude car la fatigue arrive vite suite au efforts pour maintenir la moto et a l'attention qui est encore plus soutenue...

<br />[move]en Abstinence tabagique depuis Fevrier 2008[/move]

Bobysteller

  ok ok...merci tout le monde... ben a priori ben reste plus que la pratique alors...mais bon l'autre jour, je me sentais pas vraiment de m'initier a ce sport...ca soufflait vraiment trop...
  en tout cas, piero, tes zezplications sont toujours d'une clartée déconcertante...ça fait plaisir, mon neuronne marche encore un peu!
  neanmoins, pour l'instant, j'ai encore un peu de mal a serrer ma meule sans trop crisper, mais c'est vrai que quand ça arrive les trajectoires sont d'une fluidité allucinantes!
    merci encore!

see you on ze road!
deux roues, un guidon, trois raisons d'exister!

pierô

Tiens Boby.... Une petite histoire de vent, pour te donner envie de sortir.... :-D :-D :-D
SUNT VIRTUTIS RUPES ITER.....!

:V: Porte parole de ZR-7.ORG Canal historique... :V:

davidles

oui, lorsqu'il y a beaucoup de vent, on a parfois tendance à se cramponner au guidon: c'est ce qu'il ne faut surtout pas faire ! il faut tenir le réservoir bien fort avec ses cuisses, les pieds en léger appui sur les repose-pieds et les talons contre les platines, et tenir le guidon juste assez pour maîtriser la direction en cas de coup de vent violent; mais ne surtout pas se tenir au guidon !
et, bien sûr, le regard loin devant etc.

tout ça reste d'ailleurs valable en conditions normales...
Ancien ZRiste... nostalgique...

Visitez mon site web : un zr7 fait le tour d'Europe !

Le tour d'Irlande, c'est ici

titi750

Certaines motos sont + sensibles au vent que d'autres.

Rien à ajouter de plus par rapport aux conseils déjà donnés.

Papou

En même temps, en habitant la région de Marseille, ne pas rouler quand il y a du Mistral, çà va sacrement restreindre ton kilométrage à moto... :-D
Prends en compte tous les conseils cités plus-haut, le plus important étant d'adapter ton allure aux conditions climatiques.


Sujets Similaires (5)