Forum Kawasaki : Versys - Z - ER6 - H2 - SX - Ninja - VN

Nouvelles:

  • Le Forum vit grâce à la pub, merci d'accepter le nom de domaine ou de désactiver votre bloqueur de pub.
    Merci, l'équipe Planete-Kawasaki

Auteur Sujet: [Vidéo perso] circuit du Grand Sambuc, dans le 13  (Lu 5109 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne laprune

  • Pose le genou
  • ******
  • Messages: 2016
  • Sexe: Homme
  • Année: 2013
  • Couleur: Bleu
  • Lieu: 03 - Allier (vers Moulins) -Auvergne
  • Moto: Voxan Café Racer
le: 05 décembre 2006 à 22:36:26
...
« Modifié: 06 octobre 2010 à 16:40:24 par laprune »



Hors ligne kawazaboys

  • Frotte les cale-pieds
  • *****
  • Messages: 1495
  • Sexe: Homme
  • Kawa for the life !!!
Réponse #1 le: 05 décembre 2006 à 22:39:54
Joulie beau dehanché ;)

Will.ing--->Gazz Factory


Hors ligne HotCmel

  • Administrateur / Fondateur
  • Administrateur
  • *
  • Messages: 26963
  • Sexe: Homme
  • Année: 2012
  • Couleur: Blanche
  • Lieu: GARD
  • Moto: VERSYS 1000
Réponse #2 le: 06 décembre 2006 à 00:15:58
merci pour le petit tour de circuit
 ;)

Vous êtes satisfait de notre forum? Conseillez le à vos amis et connaissances

Règles du forum

Comment inserer une photo

Sortie de dernières minutes du Sud-Est , c'est ICI -> https://forum.planete-kawasaki.com/index.php/topic,4801.0


Hors ligne cpg

  • Modérateur Global
  • *
  • Messages: 40060
  • Sexe: Homme
  • Lieu: entre cevennes ardeche et lozere
  • Moto: Suzuki DL 650 V-Strom
Réponse #3 le: 06 décembre 2006 à 00:54:04
Bon ...les gars ...le boulet arrive... <D

1° au debut j'ai cru qu'il y avait des limitations de vitesse (ben oui les panneaux ronds... Oo:)

2° qu'est qui se passe si on deanche pas ? je sais pô le faire moa... pourtant je penche...:'(

3° pourquoi les cones qui genent sur le circuit en pleine ligne droite...y a pas de travaux pourtant... ???

4° Putain ce doit etre super vachement beaucoup sympa de rouler comme ça sans le souci des voitures en face...(il y a une condition de vitesse mini pour rouler sur circuit ?  :-[ )

je vous l'avez dis, hein,  au debut de ma reponse...


« Modifié: 06 décembre 2006 à 00:56:40 par cpg »

en Abstinence tabagique depuis Fevrier 2008


Hors ligne Raikohrican

  • Frotte les cale-pieds
  • *****
  • Messages: 1388
  • Sexe: Homme
  • Tours (37)
Réponse #4 le: 06 décembre 2006 à 09:56:47
S'il y a des panneaux c'est que le circuit emprunte ou empruntais une voie ouverte à la circulation (comme Le Mans si tu connais).
Si tu déhanches pas ben tu devras pencher plus la moto, c'est juste de la physique. Comme un dessins vaut mieux qu'un long discours :


Pour faire du circuit c'est pas dur. Tu te renseigne auprès du circuit le plus proche de chez toi pour une session ouverte au public et tu y vas. Seule conditions requise : l'équipement. Cuir obligatoire (au moins pour le haut, pour le pantallon sa dépend des fois obligatoire des fois non, mais ca reste fortement conseillé), casque (étonnant 0(0 ), gants et bottes.

          


Hors ligne laprune

  • Pose le genou
  • ******
  • Messages: 2016
  • Sexe: Homme
  • Année: 2013
  • Couleur: Bleu
  • Lieu: 03 - Allier (vers Moulins) -Auvergne
  • Moto: Voxan Café Racer
Réponse #5 le: 07 décembre 2006 à 19:43:24
...
« Modifié: 06 octobre 2010 à 16:40:40 par laprune »



Hors ligne Raikohrican

  • Frotte les cale-pieds
  • *****
  • Messages: 1388
  • Sexe: Homme
  • Tours (37)
Réponse #6 le: 07 décembre 2006 à 21:34:34
:sifflet: euh, je crois plus que les panneaux sont là pour donner les distances avant les virages!!
Je sais pas si c'est partout pareil mais en générale (du moins sur tous les circuits que j'ai fréquentés) les panneaux d'annonce de distance de virages sont rectangulaires avec écritures bleu ou noire sur fond blanc avec une flèche pour le sens du virage. Dans la vidéo on voit clairement des panneaux identiques au panneaux de limitations de vitesse (rond avec vitesse inscrite en noir sur fond blanc avec contour en rouge), donc après peut être qu'ils s'en servent pour indiquer la distance des virages mais ça me semble douteux tout de même (ya pas de panneaux 200 en limitation de vitesse :-D )

          


Hors ligne Zed-R

  • Organisateur CN 2009
  • Champion du Monde
  • *******
  • Messages: 7564
  • Sexe: Homme
  • Esthetic Arts Detailing & Dip Civering
  • Couleur: Vert
  • Lieu: Tours
  • Moto: ex zr-7 // ex ZX6RR K4 // ... en B.A.R ... Zaf OPC.
Réponse #7 le: 07 décembre 2006 à 21:45:45
Je sais pas si c'est partout pareil mais en générale (du moins sur tous les circuits que j'ai fréquentés) les panneaux d'annonce de distance de virages sont rectangulaires avec écritures bleu ou noire sur fond blanc avec une flèche pour le sens du virage. Dans la vidéo on voit clairement des panneaux identiques au panneaux de limitations de vitesse (rond avec vitesse inscrite en noir sur fond blanc avec contour en rouge), donc après peut être qu'ils s'en servent pour indiquer la distance des virages mais ça me semble douteux tout de même (ya pas de panneaux 200 en limitation de vitesse :-D )

 ;) ;) :biggrin:



Hors ligne laprune

  • Pose le genou
  • ******
  • Messages: 2016
  • Sexe: Homme
  • Année: 2013
  • Couleur: Bleu
  • Lieu: 03 - Allier (vers Moulins) -Auvergne
  • Moto: Voxan Café Racer
Réponse #8 le: 07 décembre 2006 à 22:45:25
...
« Modifié: 06 octobre 2010 à 16:41:10 par laprune »



Hors ligne Zed-R

  • Organisateur CN 2009
  • Champion du Monde
  • *******
  • Messages: 7564
  • Sexe: Homme
  • Esthetic Arts Detailing & Dip Civering
  • Couleur: Vert
  • Lieu: Tours
  • Moto: ex zr-7 // ex ZX6RR K4 // ... en B.A.R ... Zaf OPC.
Réponse #9 le: 07 décembre 2006 à 22:47:49
:sifflet: :sifflet: euh, je crois que j'ai raison!!! :sifflet: :sifflet:

regardez bien dessous les chiffres.... il y a un "M", et à mon avis ça veut dire mètres!!!
parce que si c'est les vitesses conseillées, ça fait long pour passer de 150 à 100, puis à 50!! regardez quand ils partent et qu'ils arrivent au premier virage!

sinon, je peux me rencarder auprès de mon pote?!!


 <D <D <D <D <D



Hors ligne Raikohrican

  • Frotte les cale-pieds
  • *****
  • Messages: 1388
  • Sexe: Homme
  • Tours (37)
Réponse #10 le: 08 décembre 2006 à 10:14:29
Ah oui en effet. Je n'avais regardé la vidéo qu'une fois et j'avais pas fais vraiment gaffe aux panneaux, dans ce cas s'il y a le M ce doit bien être les annonces de virages ;)
Etranges quand même qu'il n'y ai pas de flèches pour le sens du virage ??? Ils font jamais comme tout le monde dans le sud de toute façon :sifflet:

          


Hors ligne laprune

  • Pose le genou
  • ******
  • Messages: 2016
  • Sexe: Homme
  • Année: 2013
  • Couleur: Bleu
  • Lieu: 03 - Allier (vers Moulins) -Auvergne
  • Moto: Voxan Café Racer
Réponse #11 le: 08 décembre 2006 à 10:27:37
...
« Modifié: 06 octobre 2010 à 16:41:38 par laprune »



Hors ligne cpg

  • Modérateur Global
  • *
  • Messages: 40060
  • Sexe: Homme
  • Lieu: entre cevennes ardeche et lozere
  • Moto: Suzuki DL 650 V-Strom
Réponse #12 le: 08 décembre 2006 à 10:35:46
 <D


Merci pour vos reponses...:

Pour les panneaux j'ai vu apres coup le M .... :-[

Pour le déhanchement ...je crois que je vais essayer de me trouver un petit stage de conduite...car c'est une position qui ne me viens vraiment pas naturellement... Oo: et pourtant j'en comprend l'importance maintenant par rapport au fait que cela permet une maitrise accru du virage en diminuant les risques de decrochages...

Mais on va attendre un peu pour les pepettes, car je crois que ce n'est pas donné.... :-\

en Abstinence tabagique depuis Fevrier 2008


Hors ligne Raikohrican

  • Frotte les cale-pieds
  • *****
  • Messages: 1388
  • Sexe: Homme
  • Tours (37)
Réponse #13 le: 08 décembre 2006 à 10:52:31
Ah ouai ils ont mis d'autres panneaux <D Oui en effet c'est étrange leur systeme ???
En générale tu as des panneaux à partir de 250m - 200m t'indiquand donc la distance avec une fleche sur le sens du virage, et ce sur chaques panneaux. Ici ils ont mis des panneaux de signalisation classique c'est pour ca que c'est étrange mais pourquoi pas tant que leur fonction sont remplis :biggrin:
Pour le déhancher si t'apréhende tu peut toujours faire des stages. Pour ma part je me suis entrainer tout seul (sur conseil de mon ex mono d'auto école tout de même). Le but est donc de déplacer ta masse corporel et donc le centre de graviter en te positionant en décallé par rapport à la moto. Ici, le travail des jambes est primordiale, tu appui avec ton genoux sur ton resevoir, tu ouvre ton autre jambes pour amener le genoux au bord de la route et tu appui en même temps sur ton cale pied. Tes bras te servent a rien (hormis tenir le guidon), et tu verra si tu fais un stage, très certainement on va t'apprendre à lacher ta mains gauche dans un virages, car dans le déhancher tout est gérer par les jambes. Lorsque tu sort de ta courbe, pour redresser ta moto tu appui sur ton cale pied opposé et hop ta moto va remonter toute seule.
C'est peut être pas très clair mon explication mais bon c'est en gros le principale. Personnelement, mes meilleur terrain d'entrainement sont les ronds point. Tu en prend un en 3/4 voire même en demi-tours, de préférence un rond point assez grand. C'est comme ca que j'ai débuter et que je continu à m'entrainer (bon le truc c'est que maintenant j'arrive à poser le genoux sans problème sur les virages à gauche mais sur les virages à droite j'arrive a rien, vous verriez mes bandes de peur sur mon pneux avant j'utilise que la moitié gauche <D )

          


Hors ligne Raikohrican

  • Frotte les cale-pieds
  • *****
  • Messages: 1388
  • Sexe: Homme
  • Tours (37)
Réponse #14 le: 08 décembre 2006 à 11:17:42
Edit : Pour ceux qui n'aurait rien pané à ce que j'ai raconté sur le déhanché (et je vous comprend <D ) voici la même chose expliqué en + clair par un pro
 ->

          


Hors ligne cpg

  • Modérateur Global
  • *
  • Messages: 40060
  • Sexe: Homme
  • Lieu: entre cevennes ardeche et lozere
  • Moto: Suzuki DL 650 V-Strom
Réponse #15 le: 08 décembre 2006 à 11:28:22
 :bravo:

Geniale cette vidéo...!!!  0(0

Cela parrait tellement simple quand il en parle... Oo:

en Abstinence tabagique depuis Fevrier 2008


Hors ligne Molo molo

  • Roule en moto
  • ***
  • Messages: 370
  • 44 Maisdon sur Sèvre
Réponse #16 le: 08 décembre 2006 à 12:08:46
Pour CPG, voilà des conseils de pistards trouvés sur un autre forum.
Il y a des choses utiles pour tous.

Bonne lecture et merci Otakey !!


1) Concernant le déhanché :
« J'avais le même problème. Gros déhanché, mais le genou restait contre le carénage, tout en frottant
le bitume. Carénages râpés, calespied
explosés.
Le problème ne venait pas des fesses, mais de la tête. C'est en voyant des photos de moi que j'ai pigé
la chose. Je n'essayais pas d'embrasser ma main intérieure en courbe, du coup, j'avais la tête dans la
bulle.
Depuis, je m'efforce de tourner la tête au lieu de jeter un regard furtif vers la sortie de courbe, je vais
"embrasser" ma main, les fesses sortent un peu moins. Je prends moins d'angle et gagne 2' au tour. »
« Pour prendre moins d'angle avec la même vitesse de passage en courbe, il faut déplacer le centre
de gravité vers l'intérieur du virage et donc le plus à l'extérieur de la moto
Pour cela, biensûr
il faut déhancher ! Mais si seules les fesses sortent, et les épaules restent "dans"
la moto le centre de gravité se déplace peu Alors, il faut que "tout" le corps se déplace vers
l'intérieur du virage ! D'où le bon conseil donné pour les épaules qui contribuent beaucoup au
déplacement du centre de gravité ! »
« Pour faciliter ton déhanchement tu dois impérativement te reculer sur ta selle.
En gros si tu as l'entrejambe collé contre ton réservoir il te sera impossible de déhancher
correctement.
Petite astuce que Maître David Sibéras m'a donnée à mes débuts, une cale en mousse scotchée sur
le réservoir pour t'obliger à te reculer c'est pas beau mais c'est magique pour la progression
Ensuite tu verras une fois la cale enlevée tu prendras naturellement la bonne position et déhanchera
sans difficulté et surtout tu utiliseras tes jambes pour rouler et plus seulement tes bras.
Perso ça m'a beaucoup aidé »
« Essaye de déhancher tout ton buste en plus de tes fesses... pour qu'il soit à peu près droit et
parallèle a la moto quand on te voit de face... »
« le déhanché permet un déplacement du "poids mobile" donc par définition de déplacer le centre de
gravité d'une masse (moto+pilote) ; ça permet juste de prendre plus de vitesse en courbe car l’angle
de la moto est moins important et le contact pneu/sol est alors plus important. »
2) Concernant le fait de poser le genou :
« Ne te prends pas la tête avec ton genou !
Ce qui compte c’est d'avoir une bonne position et de passer vite, et si tu passes vite il faudra que tu
mettes de l'angle pour tourner donc ton genou viendra naturellement toucher le sol.
A ce moment là, laisse le simplement lécher le sol et si tu glisses (les pneus) alors la tu appuies fort
sur ton genou pour te rattraper comme tu le ferais avec ton pied en cross. »
« Poser le genou n'est pas une fin en soi. Il ne faut pas poser le genou pour le poser. Il faut passer vite
en courbe. Si sans le poser tu passes vite alors tu vas te forcer à passer de plus en plus vite et donc à
déhancher encore plus et il finira par toucher... »
« Ca sert à rien d'appuyer sur ton genou comme un taré en courbe...ça bouffe trop vite les sliders.
Mieux vaut lécher le bitume et appuyer comme un taré quand t'en as besoin.»
« pour le genou, au début j'ai mimé le mouvement : déhanché avec la jambe a 90° pour aller chercher
le contact. ça sert a quoi ? ça rassure, tu sais où tu en es.
Après, faut conserver une position déhanchée, le genou remontera au fur et à mesure des roulages.
Ensuite, ça sert à savoir où t'en es au niveau de l’angle, te dire que là, t'es sûr que ça tient, que tu
peux réaccélérer ou pas…
Ca sert donc à poser vite la moto sur l'angle.
Ensuite, ça sert à mettre beaucoup de masses a l'intérieur du virage (le déhanché est primordial !), et
donc passer plus vite avec le même angle.
Ca sert aussi de 3ème point d'appui pour gérer les glisses. (pour les pros !)
Pour ce qui est du "frotté" de sliders, en théorie, tu vas au contact puis tu remontes. »
« Poser le genou ne doit pas être une fin en soit. De nombreux pilotes débutants s'efforcent à poser
les sliders et ne sortent que le cul de la selle en restant la tête dans la bulle. Ca ne sert à rien !
Une bécane se conduit avec la tête, les épaules et les pieds.
Pas avec les sliders. »
« Le genou par terre n'est pas une fin en soit. C’est juste un repère d'angle et parfois une aide à
relever la moto quand tu perd l'avant.
Le plus important est d'avoir une bonne position :
Charger l'avant de la moto pour faciliter les entrées de courbe, la remise des gaz, et avoir un avant
plus directeur.
Te déhancher pour relever la moto (moins d'angle à vitesse égale) et non pas juste sortir le cul et
écarter la jambe intérieure pour poser le slide. Quand tu déhanches, il faut sortir tes fesse de la selle
et sortir aussi les épaules (très important) comme si tu voulais aller toucher ta main intérieure avec ton
menton.
Tu écartes la jambe pour venir sentir le sol avec ton genou. »
« En ce qui concerne ta position sur l'angle, pour poser le genou à terre, il faut que tu déhanches
beaucoup plus (1 fesse en dehors de la selle) ensuite surtout sortir tes épaules de façon à garder
ton dos en ligne avec tes hanches. Et ta tête suivra…
Cette position te permettra de garder le plus possible ta moto droite (donc tes reposepieds
ne
toucheront plus ).
Du fait de te sortir de ta selle et d'ouvrir ta jambe, tu toucheras rapidement ton genou mais attention, la
première fois tu auras tendance à redresser ta moto alors gaffe !
1 conseil de dernière minute, ne te focalise pas sur ton genou, tu toucheras quand t'y penseras le
moins et ensuite, t'en aura marre de pourrir tes sliders à tous les essais... »
« Tout vient de la position, normalement on pense déhancher mais on ne sort pas suffisament au
départ!
Ensuite il ne faut pas te coller au réservoir mais sortir de ce dernier. Il n’y a que ton genou extérieur
qui doit toucher le réservoir. Un truc que je faisais quand j'étais collé au réservoir : c’est mon bassin
qui tournait quand j’essayais de déhancher et donc j'étais incapable de sortir le genou intérieur... donc
recule toi bien du réservoir !
Après au niveau des bras : ton bras extérieur doit être contre le résé, le buste à côté avec ton bras
intérieur plié!
Voilà, donc récapitulatif : se pousser du réservoir, sortir la fesse entière et le buste, bras extérieur
tendu et bras intérieur plié, tu sors le genou et ça pose »
3) Concernant le fait de commencer à déhancher avant, pendant ou après le
f reinage :
« Sur un freinage très appuyé, pour être sûr de bien maintenir la moto en ligne, bras tendus, je préfère
ne pas déhancher avant de déclencher. A l'inverse, freinage plus léger, pif/paf ou autre, je suis
souvent déhanché avant...
tout ça c'est une question de feeling. »
« quand tu regardes la plupart de ceux qui tournent fort ils sont déhanchés avant le freinage.
Et lors d'un stage Monneret ils nous conseillaient d'essayer de déhancher avant. »
« Perso, je déhanche avant, après c'est selon toi comment tu le sens! Depuis que je fais comme ça,
c'est beaucoup mieux... Et voilà... »
« Pour moi c'est vraiment une question de feeling.....
Moineau me disait que c'était mieux de ne pas déhancher. Rachel Nicotte aussi... d'autres vont te dire
le contraire... et pourtant, ce sont des pilotes qui étaient rapides... »
« salut
Si ta moto bouge c'est que tu déhanches probablement à un moment ou tu dois trop te "jeter".
Si je ne me trompe pas, tu freines d'abord bien en ligne et dès que tu estimes que ta vitesse de
passage est bonne, tu te jettes sur le déhanché. Si c'est ça, ta moto est "ébranlée" et c'est assez
désagréable en entrée de courbe.
Donc l'idéal est de préparer ton déhanché dès que tu commence à prendre les freins. »
« si ta moto bouge c'est parce que tu décolles les fesses en déhanchant... alors qu’il faut glisser les
fesse sur la selle...
sinon en général on prépare avant le freinage mais on ne déhanche pas totalement, on continue à
glisser (les fesses !) tout au long du freinage... pense aussi qu’il faut t'extraire du réservoir pour mieux
déhancher, donc avant de freiner tends bien les bras et sort une partie du corps… voilà... »
« Il a plusieurs écoles et cela dépend du virage (ou de l'enchaînement de virages)
En gros, tu peux sortir le cul et le genou un peu avant, surtout si c’est un double où tu rentres sur les
freins, et tu baisses et sort le haut du corps quand tu prends l'angle maxi. »
« Pour déhancher, tu fais comme tu peux… en stage, ils (Muscat, Protat, etc... pas des nazes quoi !!)
apprennent à sortir une fesse avant le freinage pour commencer à inscrire la moto, puis casser net le
buste au lâcher de frein. »
« oui, c'est préférable de déhancher avant de rentrer dans le virage; faut faire ça avec un mouvement
progressif pour pas déstabiliser la moto. Entraînezvous
avec la moto sur béquille AR à passer d'un
coté à l'autre sans secouer la moto dans tous les sens. »
« Pour l'association du freinage et du déhanchement : je commence par freiner en étant bien en
alignement sur la moto (ceci pour les freinages importants. Pour les petits freinages on peut associer
facilement déhanchement et freinage) et ensuite à partir du moment où je relâche le levier, je
commence à déhancher pour entrer sur les freins et dèjà déhanché dans le virage. »
« le fait d'être déhanché au freinage n'est pas trop gênant car :
d'abord
c'est une amorce de déhanchement, tu n'es pas encore completement "sorti" de la moto (en
tout cas le buste reste encore dans l'axe de la moto)
ensuite,
ton genou intérieur n'est pas encore ouvert, il reste collé à la moto tant que tu n'as pas
amorcé la mise sur l'angle, donc tu peux encore serrer le réservoir. »
4) Concernant le freinage :
« ben moi je freine les bras complètement tendus et bloqués, j'écrase le levier contre la poignée et
ensuite je relâche la pression mais j'ai découvert qu'en serrant le réservoir entre les jambes c'est
encore mieux ! »
« en gros ça donne:
coudes verrouillés (sinon c'est trop dur de se retenir juste par les muscles)
le cul un peu sur la selle passager (sinon c'est le stoppie)
les cuisses qui serrent très fort la moto (pour pas que ça balance de droite a gauche »
« Le seul conseil qui me semble judicieux, puisque tu connais la technique qui est de serrer très fort
immédiatement et relâcher progressivement ensuite pour entrer dans le virage, et ben c'est de le faire
En effet, si malgré cette théorie simple tu ne parviens pas à la faire..... c'est que ton cerveau (et la
peur qui est associé à ce geste) n'est pas en mesure d'accepter le risque que tu crois encourir
La seule bonne manière de modifier cette perception est de toujours mettre en application cette
méthode de freinage, même imparfaitement réalisée, et de s'habituer à cette situation de danger »
« Pour t'économiser un peu et ne pas t'écraser sur l'avant mais au contraire charger l'arrière, tu dois
garder tes coudes verrouillés (tendus), tu dois serrer le réservoir avec tes genoux. Le reste n'est pas si
difficile, il ne faut pas comme tu dis bloquer au serrage mais le freinage doit être dégressif : tu dois
serrer fort au début puis de moins en moins fort pour avoir tout lâché dans le virage. Pour y arriver ne
mélange pas tout et n'essaie pas en même temps de faire un freinage tardif. Entraînetoi
avec une
bonne marge (freine plus tôt) et tu verras qu'assez vite tu passeras bien plus vite en courbe, tu ne
bloqueras plus jamais l'avant. Le freinage fort au début ne bloque pas la roue car à ce moment là elle
tourne très vite et a une grande inertie. Lorsque la roue tourne lentement, le freinage devient nul et
donc pas de blocage. »
« Je pense aussi que pour bloquer l'avant sur le sec, faut y aller comme un boeuf et même plus. Bien
sûr, ceci est valable avec des bons pneus en bon état, bien chauds et à la bonne pression. »
« il faut que tu freines doucement pendant 1/2 seconde pour que ton pneu s'écrase et ta fourche aussi
et après tu peux freiner comme un bourrin
biensûr
si tu gardes le frein en entrée de virage, ton pneu va décrocher
ceux qui freinent très fort (a part l'E.T. de muscat), c'est qu'ils diminuent le transfert de masse en
s'aidant du frein arrière et non en se reculant sur leur selle »
« Il faut tirer fort au début: oui, mais une fois que le transfert de masse est fait !!!!
Si on tire comme un sourd sur le levier tout de suite avant que le poids soit sur la roue AV, c'est le
looping assuré... y'a des feintes pour progresser... par exemple couper les gaz "un peu" avant de
freiner pour anticiper le transfert de masse... »
« le fait d'attaquer direct la poignée de frein permet de freiner très fort car l'énergie va être absorbée
par la compression de la fourche (ça sert aussi a ça ) »
« Le frein arrière, j'y touche pas lors d'un gros freinage.... sinon, je drible. Et puis j'ai déjà pas mal à
m'occuper de où je vais balancer mon tromblon et de quand je lâche l'embrayage sans bloquer la roue
arrière en rentrant mes rapports........ »
« Moi ils m'ont appris un truc (en l'occurrence J E Gomez ) : le frein dégressif ce n’est pas freiner
fort une seconde et relâcher progressivement pendant 3, mais le contraire : freiner fort 3 secondes, et
relâcher progressivement pendant 1 seconde...
c’est fou ce que ça change les repères de freinage ça! »
5) Concernant la synchronisation du freinage, du rétrogradage, du frein moteur
et de l’entrée dans le virage :
« Méthode Philippe Monneret :
1une
fois arrivé à ton repère de freinage tu pinces ton levier de frein à mort
2tu
relâches un tout petit chouia (tout petit hein) dans le dixième de seconde qui suit.
3tu
tombes tes rapports en étant très doux dans ton « lâcher » d'embrayage (la roue arrière
bloquée et qui dribble c'est parce que tu relâches trop vite)
4quand
tu es à la porte de déclenchement du virage et que tu dois déhancher tu relâches
complètement ton frein (Si t'es fort tu es toujours sur les freins sur l'angle mais bon…)
=> si tu es trop lent, la fois d'après tu freines plus tard
=> si tu es trop vite: bac a gravier »
« Ayant un peu d'expérience, je vais essayer de t'expliquer ce que moi je fais !
En fait, je prends les freins avec deux doigts, mais je ne mets jamais de coups de gaz. Immédiatement
après avoir pris les freins je rétrograde mes trois ou quatre rapports d'affilée (en fait je relâche très
brièvement l'embrayage entre les descentes de rapports) sauf pour la dernière vitesse que tu
rétrogrades : là il faut relâcher très doucement l'embrayage, dès que tu sens que l'arrière dérive, tu le
reprends très légèrement puis le relâche tout aussi légèrement, en fait tu gères vraiment ta glisse.
L'avantage de baisser les vitesses très tôt c'est en fait d'avoir après le temps pour gérer ta glisse. Car
sinon tu vas devoir te précipiter pour empêcher ta moto de glisser et tu vas t'emmêler les pinceaux.
Ensuite pour arriver vite en virage, ce que moi j'ai fait pour progresser c'est : essayer de freiner à mon
repère habituel mais de freiner à fond. Tu vas vite t'apercevoir que tu t'arrêtes avant le virage, donc le
tour d'après tu recules ton repère d'1 mètre ou 2, puis tu refreines à fond , tu vas encore t'apercevoir
de la même chose. Ainsi de suite jusqu'à ce que tu trouves que tu arrives à une vitesse raisonnable
( après attention à ne pas avoir peur et à garder le frein sur l'angle trop longtemps, il vaut mieux
rentrer plus vite et élargir la trajectoire que de trop freiner sur l'angle)
Une fois que tu as trouvé ton repère tu vas voir que tu as une légère tendance à garder quand même
un brin de frein au moment d'angler la moto, essaye de vraiment lâcher ton frein juste avant d'angler :
tu vas gagner encore en vitesse et surtout le principal tes sensations sont encore plus fortes car tu
sens monter ton adrénaline... »
« Le coup de gaz au rétrogradage n'est pas une obligation. Personnellement, je n'en donne pas (et je
roule avec un mono, donc beaucoup de frein moteur et de risque de blocage). Le tout, c'est de bien
DOSER l'embrayage, et tout se passe bien. »
« Juste quelques infos théoriques récoltées auprès des profs de chez Bmc (notamment Juan Eric
Gomez) :
Si
ton pneu avant est chaud (c'est à dire en général après 2 tours de circuit), il est impossible de le
bloquer, même en freinant comme un sourd !
concernant
le coup de gaz lors du rétrogradage, il n'est utile que pour "aider" la vitesse à passer et
en aucun cas pour limiter le dribble. Pour le dribble tout vient de la progressivité de la relâche du levier
d'embrayage !
PS : ces infos m'ont été données par des "pros" en réponse a mes questions et personnellement je
n'ai pas assez d'expérience pour les confirmer ou les démentir, je vous les donne juste pour info et
afin d'alimenter le débat ! »
« Bon, pour le freinage, tu peux déjà améliorer ça :
en
tirant comme une mule sur le frein au début du freinage, pour le relâcher à l'approche du point de
déclenchement
en
ne touchant pas au frein arrière sur un bicylindre
en
donnant un gros coup de gaz avant un lâché progressif de l'embrayage pour diminuer le dribble
en
te reculant bien à l' arrière de ta selle (même raison)
en
prenant des repères, que tu repousses à chaque passage »
« le rétrogradage n'est pas fait pour ralentir, c'est le frein qui est fait pour ça. Le rétrogradage doit
t'amener sur le bon rapport pour aborder la courbe (frein moteur entre le point de déclenchement et le
point de corde et pour l'accélération en sortie) »
« Mon conseil (en tout cas, ça a marché pour moi) : travailles tes freinages en décomposant bien au
début (tant pis pour la courbe puisque tu bosses les freins) Si tu veux faire tout en même temps il y a
de forte chance que tu bloques l'arrière !
Donc, tu freines (avec 2 doigts) quitte
à freiner plus tôt et moins fort au début et
puis tu rétrogrades
quand tu as déjà perdu de la vitesse avec un coup de gaz et tu relâches l'embrayage
progressivement... etc… jusqu'a déclencher le virage en étant sur le bon rapport. »
« je freine fort de l'avant et juste avant la mise sur l'angle (20mètres), je descends mes vitesses 2 par
2 avec grands coups de gaz...je rentre dans le virage sur les freins et si y'a trop de frein moteur, je
débraye légèrement en même temps que je prends de l'angle. (c'est l'antidribble du pauvre!) »
« J'ai commencé il y a peu, et j'étais aussi très emmerdé avec le dribble de l’arrière et le rétrogradage
en général.
Ça va beaucoup mieux maintenant : je freine comme une mule sans m'occuper du tout de
l'embrayage, et seulement dans la dernière partie du freinage, je rétrograde.
Plus de problème, la moto ne bouge plus et j'ai tout le temps de bien décomposer les actions, alors
que j'avais au début tendance à tout faire en même temps. Mais chacun sa méthode, la meilleure
étant celle avec laquelle tu seras le plus à l'aise. »
« j'ai eu aussi ce problème, lors d'un stage on m'a donné pas mal d'astuces qui ont résolu mon
problème de dribble.
Sur un freinage (dégressif) :
1prendre
très fort les freins pour ralentir la moto sur la plus courte distance possible (avec une
lichette de frein arrière pour ceux qui aiment)
2en
seconde partie de freinage, rétrogradage avec petit coup de gaz entre chaque rapport (pas de
volée pour moi)
3garder
un peu de frein arrière s’il y a trop de vitesse lors de la prise d'angle avant le point de
corde. »
« salut !
perso, le coup du frein arrière je doute fortement !
Pour moi, le frein arrière, sur la phase du freinage, ne te sert pas à grand chose : sur les freinages,
il y a transfert de masse sur l'avant, et donc ton frein arrière sur une roue délestée ne te sert pas à
grand chose ! De plus, avec nos 4 temps actuels et leur gros frein moteur...
Les seuls qui l'utilisent, ce sont les 2 temps qui n'ont pas du tout de frein moteur.
Utilisezle
sur l'angle, en léchouillant à peine ce frein pour tenir ou vous ramener à la corde. »
« Descendre les rapports à la volée ou pas, il faut relativiser en fonction du comportement de la
machine. Sur une ducati ou un gros mono, si t'en tombes 2 d'un coup, la moto est tellement
déstabilisée qu'au tour d'après, tu abandonnes cette méthode !!Avec un 2 temps ou une 600
supersport, c'est plus facilement envisageable d'en descendre plusieurs d'un coup. »
« Je te dis que le frein arrière n'est pas utile parce que justement tu as déjà le frein moteur, et que ça
suffit assez pour te ralentir. Moi, c'est comme ça que Morias m'a appris :
ligne droite accélération à fond Arrivé à proximité du point de repère de freinage, préparation de la
position du déhanché Au point de repère de freinage, coupure des gaz, puis freinage, descente des
rapports avec coup de gaz Au point de déclenchement du virage, fin de freinage et prise d’angle.
Alors, si tu veux utiliser le frein arrière pour comme tu dis « asseoir la moto », tu dois attaquer ta
phase de freinage 8 jours avant donc t'as à peine accéléré en ligne droite qu'il faut déjà que tu penses
à actionner ton frein arrière. Je ne suis pas convaincu que tu puisses claquer un chrono en faisant
comme ça! Tu te rends compte du temps perdu! »
« sinon rétrograde tes vitesses très rapidement en début de freinage puis tu gères la glisse avec
l'embrayage ensuite… »
« astu
pensé à augmenter ton ralenti (entre 2000 et 2500 tr/min) ? »
« il y a des fans de "tout à la volee", mais faut doser avec le coup de gaz.. Perso j'aime pas du tout. Je
me sens mieux en débrayant entre chaque vitesse. Pis si tu regardes les GP sur eurosport tu vois que
les mecs utilisent le levier gauche donc si eux le font...
Mais en fait vas y de plus en plus vite en couplant ça à ton freinage :
Tu freines de loin en tombant les rapports avec l'embrayage. Quand tu te sens à l'aise tu retardes ton
repaire de freinage pour faire la même chose mais de plus en plus vite. Et après t'y penseras meme
plus. Mais il y a pas de secret faut rouler rouler rouler. »
Plus précisemment sur le coup de gaz lors du rétrogradage ( le mettre ou pas ,
p osition des doigts…) :
« Lors d’un rétrogradage à haute vitesse (65
et 54),
le coup de gaz n'est pas nécessaire»
« Sur un bicylindre, je dis OBLIGATOIRE (dixit Muscat qui connait le sujet) si on n'a pas d'antidribble.
Sur un moulin à café de 4 pattes, à vous de voir, mais là aussi, un spécialiste comme Morillas dit qu'il
faut.
Sur un 2 temps, c’est pas utile. »
« Moi je pense que ça depend du type de virage!
Car si tu dois rentrer fort dans une grande courbe avec un rétrogradage de 6eme en 5eme et que tu
sais que tu ne freines pas trop fort car par exemple tu es un peu sur l'angle, alors là le coup de gaz est
nécessaire car il t'empêche de perdre trop de vitesse avec le frein moteur !
Après si tu fais un gros freinage type 6eme>
2eme, le frein moteur me semble indispensable pourvu
qu'il puisse être contrôlé ! Après, c’est à chacun de voir. Sans oubler que si on met des coups de gaz,
on freine moins fort car on appuie moins sur les freins, ou au pire on veut freiner fort tout en mettant
des coups de gaz que l'on ne contrôle pas et la moto freine par accoups… »
« pour l'instant ça me complique un peu le travail et effectivement quand je le fais je freine par
accoups et c’est pas cool du tout !
Mais quand je le fais pas, je freine plus fort mais parfois ( sur le freinage les plus appuyés) ça dribble
de l'arriere mais ca ne me gêne pas trop !! ( pour l'instant )!! »
« Une solution simple pour que la main puisse gérer simultanément le levier de frein et la rotation de
la poignée de gaz : freiner avec deux doigts »
« un truc pas mal pour pouvoir mettre le coup de gaz tout en freinant : serrer au maximum les
genoux au freinage et s'appuyer dessus au lieu des poignets, ça fatigue moins et ça permet de libérer
un peu l’appui sur le poignet pour les coups de gaz. Ca parait évident, mais moi il m'a fallu un stage
pour l'apprendre!
Seul problème: quand tu arrives déjà déhanché au freinage, c’est plus compliqué de serrer les genoux
»
« astuce de base pour faciliter le coup de gaz : supprimer le jeu de la poignée de gaz.
C'est mieux pour mettre le filet de gaz aussi. Je suppose que c'est une évidence pour vous mais y'a
peutêtre
des mauvais débutants comme moi qui y pensent pas tout de suite. Moi on me l'a dit au
stage 1 au Mans et après ça allait bcp mieux. »
« Pour le freinage à deux doigts : essayer non pas avec le l'index et le majeur mais avec le majeur et
l'annulaire. Tu perds un peu en sensibilité de freinage mais tu gagne beaucoup au niveau de la prise
de l'accélérateur et donc du coup de gaz... »
« Je me suis posé la question de la position des doigts un bon moment.
J’ai commençé par le freinage à 2 doigts indexmajeur
: Ca allait bien mais freinage pas assez
puissant(CB500).
Puis j'ai essayé la méthode de Nakano : freinage avec les 3 doigts extérieurs (majeurannulaireauriculaire)
: c'est bizarre au début mais tu t'y fais vite et tu as l'indexpouce
toujours enroulé autour de
la poignée pour le coup de gaz, ça marche super. Pis apres un stage, vincent Bocquet m'a dit
d'arrêter : soit deux doigts, soit 4 doigts.
Pis j'ai regardé Rossi qui prend à pleine main. Et avec le roulage ben je freine à pleine main
maintenant et j'arrive en même temps à faire rouler la poignee dans la paume pour donner le coup de
gaz !
Donc en gros tu roules sans te poser de questions en appliquant la même methode et tu t'y feras vite
sans te poser de questions. Apres beaucoup de tentatives de poireau je suis revenu au classique 4
doigts. Au moins j'ai toute la force disponible pour le freinage...
Ah oui j'oubliais, serre tes genoux sur le reservoir lors du freinage ! Ca m'a changé la vie quand j'ai
decouvert cela par hasard... »
« On avait posé la question à Christophe Guyot en stage.
Sa réponse fut la suivante :
« chacun a sa façon de gérer le coup de gaz, certains avec deux doigts, d’autres avec la paume de la
main, ce n’est pas important la méthode, ce qui compte c’est le résultat : savoir gérer son freinage et
en même temps donner le coup de gaz. Il n'y a pas de recette miracle. »
Perso je freine avec deux doigts (majeur et index) et comme le freinage du ZX6R est efficace, ça se
passe très bien, maintenant c’est vrai que sur un CB ça peut poser des soucis. »
« l'astuce, c'est aussi de bien serrer le réservoir avec les genoux lors du freinage , sinon, tout le
poids du corps arrive sur les poignets et ça devient très dur de mettre le coup de gaz . »
Plus précisemment sur l’entrée dans le virage :
« je viens de faire un stage avec bonhuil, mertens, ect… et là ils nous ont appris a lâcher le frein dès
qu’on incline la moto et à aller jusqu'au point de corde sans mettre de gaz, juste sur le frein moteur et
de commencer a remettre un filet de gaz du point de corde pour arriver au point de sortie de virage
avec les gaz en grand.
Le plus dur pour nous a été d'arriver jusqu'au point de corde sans remettre de gaz car comme on
n’arrivait pas assez vite au point de déclenchement du virage, on devait remettre du gaz avant le point
de corde mais une fois qu'on a le truc c'est top !
Il faut arriver assez vite et se laissez aller jusqu'au point de corde sans plus rien toucher
Pas facile au début »
« Le fait de freiner plus tôt, moins fort et lâcher plus tôt les freins permet d'être moins en vrac quand tu
attaques le virage. Ta moto est stabilisée.
Alors que si tu arrives comme un bourrin, que tu freines à la dernière limite, quand tu lâches tes freins
ta becane est encore en train de réagir à tout cela et quand t'es pas bon (comme moi) ben ton virage
tu le prends n'importe comment »
« La vitesse de passage en courbe va de pair avec le lâché de frein. C’est clair !
C'est bien beau de freiner tard... Encore fautil
lâcher les freins suffisament tôt. »
« Au stage monneret ils nous disaient : au point de déclenchement du virage tu touches plus à rien.
Même si t'es pas vite il faut résister à ne pas accélerer, comme ça après tu vas essayer de passer
avec une plus grande vitesse... »

Beeee happy


Hors ligne cpg

  • Modérateur Global
  • *
  • Messages: 40060
  • Sexe: Homme
  • Lieu: entre cevennes ardeche et lozere
  • Moto: Suzuki DL 650 V-Strom
Réponse #17 le: 08 décembre 2006 à 12:36:19
Pour CPG, voilà des conseils de pistards trouvés sur un autre forum.
Il y a des choses utiles pour tous.

Bonne lecture et merci Otakey !!




Otakey... Oo:

Ce sont ces conseils a lui ? Ou bien des conseils qu'on lui a donné...?

Mais bon...lecture interressante en tout cas ...merci  ;)

en Abstinence tabagique depuis Fevrier 2008


Hors ligne Molo molo

  • Roule en moto
  • ***
  • Messages: 370
  • 44 Maisdon sur Sèvre
Réponse #18 le: 08 décembre 2006 à 15:49:46
Otakey c'est un motard d'un autre site qui fréquente les pistes et à recueillit ces différentes infos en discutant avec des pistards



pour découvrir le gus !! :-D

Bonne bidonnade !!

Beeee happy


Hors ligne yabusa21

  • Roule en moto
  • ***
  • Messages: 143
  • Sexe: Homme
  • Tignieu-38 ZRn Bleu Kawaaaaa ;)
Réponse #19 le: 08 décembre 2006 à 16:04:48
Elle est pas contente la p'tite dame de la video  :-\

Mieux vaut gener avec les aigles que picorer avec les poules ;)



 

Related Topics

  Titre / Démarré par Réponses Dernier message
3 Réponses
1611 Vues
Dernier message 19 mars 2007 à 12:50:28
par titi750
14 Réponses
4364 Vues
Dernier message 07 janvier 2008 à 22:28:18
par kawazaboys
1 Réponses
1513 Vues
Dernier message 23 septembre 2008 à 09:36:04
par Killbabié
3 Réponses
1328 Vues
Dernier message 15 mai 2009 à 15:30:29
par shrek
7 Réponses
2227 Vues
Dernier message 05 janvier 2014 à 00:18:12
par clic